Quelles sont les garanties sur les produits proposés?

Les panneaux photovoltaïques sont couverts par deux types de garanties:

  1. La garantie produit: garantie de minimum 10 ans contre tous défauts de fabrications;
  2. La garantie linéaire: garantie de minimum 25 ans assurant un pourcentage minimum de production au bout de 25 ans.

Les onduleurs ont une garantie de 5 ans qu’il est possible d’étendre à 10 ou 20 ans.

Quelle est la fiabilité de nos produits?

Nous avons trois tests de fiabilité concernant les produits installés :

  1. Nous choisissons nos fournisseurs avec une grande attention : Nous nous basons sur le classement « Bloomberg tier1 » qui est la référence pour la qualité des panneaux et sur la rentabilité des entreprises. Nous visitons également les usines de nos principaux fournisseurs.
  2. Nous faisons tester nos panneaux auprès du laboratoire Eliosys à l’université de Liège et nous faisons remonter nos tests auprès de nos fournisseurs ; 
  3. Notre expérience de travail avec les produits proposés et la relation de confiance entretenue avec nos fournisseurs nous confirment cette fiabilité. 

Puis-je suivre l’évolution de ma consommation?

Un data stick assure la connexion entre votre réseau Wifi et votre onduleur. Cette connexion vous permet de suivre, via une application, l’évolution de votre consommation heure par heure. 

Nous configurons, avec vous, le data stick au moment de la réception électrique. 

Suis-je concerné par le tarif prosumer?

Actuellement le tarif prosumer est d’application en Flandre, et ce depuis le 1er juillet 2014. Il sera d’application en Wallonie à partir du 1er Octobre 2020. Il n’est pas d’application Bruxelles. 

Qu’entend-t-on par « tarif prosumer »?

On appelle “prosumers” les consommateurs produisant leur propre énergie à travers une installation de maximum 10 kW.  

Le montant du tarif est déterminé en fonction de deux critères, il dépend d’une part de la puissance de l’onduleur, au plus l’onduleur est puissant au plus le tarif est élevé.  Et d’autre part du gestionnaire de réseau. 

Il vous est possible de calculer le tarif en multipliant la puissance maximum de votre onduleur (en kW) par le montant de votre gestionnaire de réseau. 

Ce tarif existe afin de rendre payant l’utilisation du réseau. En effet, en tant que “prosumers” vous produisez votre propre énergie et réinjectez le surplus dans le réseau, mais vous prélevez également sur le réseau dans les périodes où votre production d’électricité est moins élevée. 

Qu’entend-t-on par certificat vert?

Les certificats verts sont immatériels et ne prennent une valeur financière que lorsqu’ils sont vendus. Ils ont été introduits pour soutenir la production d’électricité verte. 

Les producteurs d’électricité – entreprises ou particuliers – reçoivent les certificats verts gratuitement pour s’équiper en technologies durables, comme l’achat de panneaux photovoltaïques. Ils peuvent par la suite vendre ces certificats verts à un certain prix via leur régulateur des marchés de l’énergie (Brugel à Bruxelles pour toutes les installations, la CWAPE en Wallonie et la VREG en Flandre pour les anciennes installations résidentielles) pour couvrir leurs investissements.

Compteur bi-horaire ou compteur mono-horaire?

Le passage en compteur simple, après l’installation de vos panneaux photovoltaïques dépend de quel type de consommateur vous êtes.

Vous pouvez rester en compteur bi-horaire si :

  • Votre consommation est plus importante que l’électricité produite par vos panneaux solaires ;
  • Votre consommation d’électricité ne se produit que durant la journée, par exemple les commerces.

Dans les autres cas il est préférable de passer en compteur simple. En effet, si votre compteur nuit annonce un indice supérieur à votre compteur jour en fin d’année il ne sera pas possible de déduire le solde négatif de votre compteur jour du solde positif de votre compteur nuit. La production excédentaire enregistrée pendant la période d’activité de votre compteur jour sera perdue.

Quid si mon compteur n’est pas réversible?

Si vous ne possédez pas un compteur tournant à l’envers il vous est possible de vous adresser à votre gestionnaire de réseau après l’installation de vos panneaux photovoltaïques. Ce dernier se trouve dans l’obligation de remplacer votre ancien compteur par un compteur réversible.

Comment fonctionne un compteur réversible?

A certains moments de l’année, comme en plein été, l’installation produira plus d’électricité que nécessaire. Dans ce cas le surplus d’électricité produit sera réinjecté dans le réseau, ce qui permettra à votre compteur de tourner à l’envers.

A l’inverse, il y aura des mois, comme en hiver, où la production d’électricité sera inférieure à votre demande, auquel cas vous utiliserez l’électricité du réseau et votre compteur tournera à l’endroit.

L’idée est de maintenir un statut quo, durant les moments de grandes productions votre compteur tourne à l’envers vous permettant d’utiliser l’électricité du réseau durant les périodes de faible production.